Promoteurs, changez vos habitudes !

Léa Delmas et Inès Edel-Garcia

groupe voisin immobilier.jpg

Ca ne vous aura pas échappé : les promoteurs adorent décorer les villes de larges panneaux permettant aux passant.e.s de prévisualiser une future opération d’aménagement. Qu’y voit-on ? Des images de synthèse de belles résidences ensoleillées, arborant d’agréables balcons et des espaces publics végétalisés. Le promoteur cherche à vendre du rêve en montrant une image attirante de son produit et, de leur côté, les client.e.s potentiel.le.s doivent pouvoir se projeter dans ces espaces. Souvent, on y distingue des passant.e.s, des cyclistes, des familles, des séniors, des ami.e.s… Mais pas n’importe lesquel.le.s  Ce sont principalement des couples hétérosexuels qui se tiennent la main, des femmes équipées de poussettes et s’occupant d’enfants en bas âge. Des personnes blanches et valides, de surcroît.

Lire la suite

Publicités

Touche Pas à Mon Poste, agressions sexuelles et culture du viol – Pourquoi il faut réagir

sub-buzz-485-1476810191-1
Jean-Luc Lemoine / Via replay.c8.fr / Buzzfeed

Le 13 octobre dernier, lors d’une session live de 35 heures, l’émission Touche Pas à Mon Poste, animée par Cyril Hanouna et diffusée sur D8, a été le théâtre d’une agression sexuelle. Jean-Michel Maire, un chroniqueur régulier de l’émission, encouragé par ses collègues présent.e.s sur le plateau, a embrassé les seins de Soraya Rifi, une invitée de l’émission, bien que celle-ci ait plusieurs fois refusé le baiser. Jean-Michel Maire n’a pas pris en compte ce refus et a donc outrepassé le consentement de Soraya Rifi sous les applaudissements des spectateurs.trices.

Lire la suite

Une rentrée sous le signe des luttes sociales

Léa Delmas

L’équipe de FéminiCités pensait pouvoir se détendre tranquillement cet été… Les politiques en ont décidé autrement et nous ont servi un festival d’absurdités qui nous laisse un goût amer.

L’été a commencé avec une proposition de l’Ordre des pharmaciens visant à introduire dans leur code de déontologie une clause de conscience leur permettant de refuser de fournir un contraceptif à des patientes.

Lire la suite

Communiqué – Mobilisons-nous pour un changement d’état-civil libre, gratuit et démédicalisé

Nous avons pris connaissance aujourd’hui des amendements modifiés lors des discussions en Commission des lois de la loi “Justice du XXIème siècle”, concernant notamment le changement d’état civil des personnes trans.

La principale avancée de cette loi, depuis son passage à l’assemblée nationale, était la démédicalisation du changement d’état civil, qui devait permettre aux personnes trans de ne plus avoir à présenter d’attestations médicales pour pouvoir y accéder. Cette avancée, qui était déjà insuffisante puisqu’il est nécessaire que le changement d’état civil soit aussi déjudiciarisé, a été supprimée dans le projet de loi adopté cette semaine. On peut en effet y lire : « La réalité de la situation mentionnée à l’article 61-5 [à savoir la transidentité] est médicalement constatée ».

Lire la suite

Décrypter les thèses du “Printemps Républicain”

Camille Lévy et Léa Delmas

Dans le contexte déjà inquiétant de ces derniers mois, dans lequel l’instrumentalisation et le détournement du féminisme et/ou de la laïcité à des fins racistes devient courante [1], le manifeste du “Printemps Républicain” n’est pas fait pour nous rassurer. Publié dans la revue réactionnaire Causeur, dirigée par Elizabeth Levy, connue pour ses charges contre le multiculturalisme et le féminisme (le magazine a d’ailleurs fait sa couverture de juillet dernier sur “la terreur féministe”)  et dans Marianne, pour qui l’islam et les prétendus reculs de la laïcité sont devenus une obsession au vu de ses nombreuses unes à ce sujet, ce manifeste enchaîne les raccourcis… Tout comme ses signataires, rassemblant de nombreuses personnalités politiques allant de la droite du PS à certains communistes en passant par des écologistes, qui se sont réuni.e.s à la Bellevilloise le 20 mars 2016. Leurs interventions sont édifiantes et en disent long sur les messages véhiculés par l’initiative.

  Lire la suite

Loi travail : un projet dangereux pour les salarié.e.s et les droits des femmes et des minorités de genre

Source de l’image : Loi travail, non merci !

Face aux mesures évoquées par le gouvernement dans le cadre du projet de loi travail, et malgré les quelques modifications apportées à la marge, FéminiCités souhaite s’associer au mouvement social qui s’organise depuis quelques semaines pour refuser cette loi qui détruit les acquis sociaux des travailleur.se.s, et heurte particulièrement les droits de celles et ceux que nous défendons en premier lieu. Nous avons notamment pris cette décision suite à l’avis rendu par le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle, qui souligne “l’impact négatif” que cette loi aurait sur l’égalité de genre au travail, et au sein de la société en général, si elle était adoptée.

  Lire la suite

Transformer la ville pour changer la société : une vision féministe des espaces urbains

Photo : Luc Duffles Aldon

Article de Léa Delmas (co-présidente de FéminiCités), qui donne quelques idées de politiques publiques permettant de repenser la ville pour la rendre plus inclusive envers les femmes, à retrouver sur Urbadaboom, blog autour des questions urbaines initiés par les étudiant.e.s et ancien.ne.s des masters de l’école des affaires urbaines de Sciences Po :

https://urbadaboom.wordpress.com/2016/03/10/transformer-la-ville-pour-changer-la-societe-une-vision-feministe-des-espaces-urbains/#_ftn11

 

 

Sexisme et laïcité – Une réponse à Pascale Boistard

Par Milan Bonté et Léa Delmas

Publiée sur la plateforme de Mediapart le 8 mars 2016 : https://blogs.mediapart.fr/leadelmas/blog/080316/sexisme-et-laicite-une-reponse-pascale-boistard

 

Le 8 mars, journée internationale des luttes pour les droits des femmes et des minorités de genre, est chaque année l’occasion, entre deux promotions pour des manucures ou de l’électroménager d’enseignes qui prennent cette journée pour un mix sexiste de la fête des mères et de la Saint Valentin, de parler de féminisme. Un des principaux problèmes de cette période est que l’on entend toujours les mêmes personnes parler des mêmes problématiques qui ne concernent qu’une partie des personnes victimes d’oppressions liées au genre.

Lire la suite

FéminiCités s’engage contre le harcèlement sexiste

Edit du 10 Février à 17:50 : L’article 14 a été réintégré dans la proposition de loi ! Victoire ! On vous tiendra bien évidemment au courant des avancées de la question au fur et à mesure, restez connecté-e-s 😉

Le 9 Juillet 2015 a été présenté le plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les agressions sexuelles dans les transports en commun. Ce plan comprenait plusieurs mesures : une grande campagne de sensibilisation lancée le 9 novembre 2015, mais aussi des mesures visant à obtenir des études statistiques sur les situations de harcèlement sexiste. Un focus sur le fait de former les agents de transport à ces problématiques avait été fait.

La députée Marie Le Vern a proposé deux amendements à la Proposition de loi Savary reprenant ces mesures. 

Lire la suite